Grenade – Aliment diététique

Grenade – Aliment diététique

La grenade est également riche en vitamines B5 et B6, en vitamine C et en cuivre.

De plus, son côté acidulé en fait un fruit délicat et frais. Ses billes de couleur rouge orangé-rose ensoleillent vos assiettes  et donnent du peps’s à votre plat !

Ce sont, en effet, ces graines que l’on mange, comme dans le fruit de la passion. Elles font de l’effet sur une salade  de betteraves et d’oranges, sur un tartare de crabe et crème d’avocat ou sur une salade de fruits d’hiver.

On peut bien-sûr mixer ces graines et en récupérer le jus, délicieux à boire. Et meilleur que le sirop de grenadine qui est, originellement, composé de pulpe de grenade auquel on ajoute du sucre, beaucoup de sucre.

Comment décortiquer une grenade ?

Vous pouvez soit couper la grenade en 4 et égréner chaque quartier plongé dans un saladier d’eau : les graines tombent au fond de l’eau et les fragments de la membrane flottent.

Ou bien vous pouvez couper la grenade en 2. Vous tenez une moitié avec les graines vers la paume de la main et vous tapez côté peau avec une spatule pour faire tomber les graines. C’est un moyen comme un autre de vous défouler mais attention, la grenade tâche !

La grenade est donc un aliment encore méconnu mais qui a toute sa place dans les plats de fête et en cette période d’hiver. De par sa couleur tonique, de par son croquant en bouche et de par ses intérêts nutritionnels, la grenade vous donnera du peps et relèvera vos plats !