Abricot – Aliment diététique

Illustration pour l'aliment diététique l'abricot

Pas un, mais des abricots !
De mi-mai à mi-septembre, l’abricot flatte nos papilles et égaye notre quotidien. Cette large période de disponibilité s’explique par le grand nombre de variétés cultivées en France : près d’une quarantaine ! Toutes sont bonnes à croquer et à cuisiner.

Orangé, doré, cuivré…, les couleurs chaudes et chatoyantes de l’abricot sont liées aux variétés et n’ont aucun lien avec le goût du fruit.

Zoom sur quelques stars… :

Le bergeron est l’abricot le plus cultivé en France, c’est aussi une variété traditionnelle et spécifique à la Vallée du Rhône. Le Bergeron est d’une saveur moyennement sucrée et acidulée.

L’Orangé de Provence est une variété traditionnelle de la région des Baronnies, entre la Drôme et le Vaucluse. L’Orangé de Provence présente une saveur particulièrement aromatique, sucrée et légèrement acidulée.

​L’Orangered® est une variété d’un orange intense présentant des nuances cuivrées. Comme son nom le laisse supposer, cette variété vient des Etats-Unis. Juteuse et fondante, l’intensité de ses arômes est renommée.

​Atouts santé

L’abricot est l’un des fruits les plus riches en minéraux (potassium, magnésium, calcium) et oligo-éléments. De plus, il est très riche en vitamine A.

Comment choisir ses abricots ?

Préférez les abricots en vrac que vous pouvez mieux voir et surtout tâter. C’est le seul moyen de choisir des fruits mûrs, moelleux sous le doigt, qui ne ressemblent pas à des pierres. Éliminez les abricots qui ont des meurtrissures, des tâches blanches ou qui sont trop mous.

Comment les conserver ?

L’abricot se consomme rapidement après achat pour qu’il conserve fermeté et saveur.

Mieux vaut lui éviter le froid : il se garde très bien à l’air ambiant, dans un compotier par exemple.

Par temps chaud, vous pouvez le stocker 2 ou 3 jours dans le bac à légumes. Pensez bien, dans ce cas-là, à le sortir 20 minutes avant de le déguster pour que ses saveurs reprennent toute leur « ampleur ».

Astuces culinaires

L’abricot se consomme aussi bien cru que cuit. Ses saveurs se déclinent en version salée ou sucrée.

Suivant la recette, l’abricot pourra être poêlé, poché, compoté…

Voici quelques indications pour les préparer :

  • 7 ou 8 minutes revenus dans du beurre à la poêle, pour des préparations salées ou sucrées ;

  • environ ¼ d’heure à feu doux avec un fond d’eau pour réaliser une compote ;

  • entre 15 et 20 minutes en papillote, pour préserver toute la saveur du fruit ;

A savoir : pour parfumer compotes, confitures ou coulis, cassez quelques noyaux d’abricots en deux pour en prélever l’amande. Cette dernière amène un arôme délicat à votre préparation. Il ne faut pas compter plus d’une amande pour dix abricots sinon le goût devient amer !

Le romarin, le thym mais aussi le basilic et la menthe se marient très bien avec l’abricot.

Suggestions de recettes

Compotée d’abricots au thym
Tarte aux abricots et romarin
Confiture d’abricots et vanille

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Envie d'aller plus loin ?

Participez à un atelier de cuisine diététique,
en solo ou en groupe.
ATELIER

Recommandé

Manger équilibré dès le plus jeune âge

Newsletter

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir chaque mois dans votre boite à lettres mail la recette diététique ainsi que l'aliment diététique du mois !

Appelez-moi pour définir une consultation diététique sur-mesure !

06.83.64.36.57