Cerise – Aliment diététique

Illustration pour l'aliment diététique la cerise

Atouts santé

En effet, la cerise renferme une quantité précieuse de vitamines (vitamine C) et de minéraux (potassium, d’où son effet diurétique). Également riche en fibres et en antioxydants, elle participe à votre équilibre intérieur.

Comment choisir ses cerises ?

Le premier signe de fraîcheur, c’est le pédoncule (la queue). Celui-ci doit être bien vert et solidement attaché.

Ensuite, deuxième point : il faut sélectionner les fruits les plus brillants, charnus et colorés : notez que certaines variétés sont très pâles et d’autres très foncées.

Enfin, évitez les cerises qui ont déjà des traces de meurtrissures : elles ne se garderont pas très longtemps.

Comment les conserver ?

L’idéal est de consommer les cerises le jour-même. Vous pouvez, cependant, les garder trois jours à température ambiante (hors période de canicule, bien sûr !) et jusqu’à cinq jours au réfrigérateur. Dans ce cas, placez-les dans une boîte hermétique pour les préserver des odeurs. Et pensez à les sortir au moins 20 minutes avant de les déguster, afin qu’elles puissent retrouver toutes leurs saveurs, neutralisées par le froid.

Astuces culinaires

Les cerises peuvent être passées :

  • environ 10 à 15 minutes au confiturier (marmite),

  • 8 à 10 minutes à la casserole pour un coulis.

Vous souhaitez réaliser une compote ? Pour éviter que les cerises rendent trop d’eau à la cuisson, dénoyautez-les, sucrez-les et laissez-les mariner environ une heure avant de les mettre à cuire.

La cerise accompagne avec délice les entremets (gâteau de semoule au lait, riz au lait parfumé à la vanille). Et si vous aimez le sucré-salé, vous pouvez ajouter des cerises à vos plats de viande (volaille, gibier, porc, veau) et avec votre fromage (le brebis notamment).

A savoir : pour un clafoutis aux cerises, inutile de dénoyauter les fruits. La cuisson des cerises avec leur noyau donnera au gâteau un goût encore plus délicieux !

Suggestions de recettes